Pourquoi avons nous besoin de respirer ?
 
  lusieurs fois par jour, tu as envie de manger et de boire. Mais n'as-tu jamais éprouvé spontanément l'envie de respirer ?

Jamais, bien sûr, car nous mourions si nous restions quelques minutes sans respirer. Notre organisme se charge donc tout seul de cette fonction. L'être humain respire, il prend donc l'oxygène contenu dans l'aire, grâce à son appareil respiratoire et tout particulièrement grâce à ses poumons

L'oxygène

L'oxygène est ensuite véhiculé par les globules rouges en direction des cellules afin qu'elles permettent la respiration proprement dite. Grâce aux aliments, votre corps fait le plein d'énergie nécessaire au travail quotidien, mais il a également besoin d'oxygène.

Les substances nutritives s'associent à ce gaz dans les cellules et l'énergie se développe progressivement et provoque par le biais de mécanisme biochimique, le bon fonctionnement des cellules. La respiration laisse des déchets, à savoir plusieurs substances nuisibles (le gaz carbonique par exemple) pour l'organisme. Et se sont les poumons qui se chargent de les expulser.

Si l'air contenu dans les poumons ne se renouvelais pas constamment, l'oxygène qui fait vivre les cellules ne tarderais pas à s'épuiser. pour qu'il y est ce renouvellement, les pouments n'arrêtent pas de se décontracter et de s'élargire. ces mouvements respiratoires permettent la ventillation pulmonaire qui se sudivise en deux phases :

Inspiration et Expiration

Respirer : Combien
  La majeur partie des gens respirent de 15 à 20 fois par minute. c'est la fréquence de respiration au repos. Donc, si un demi-litre d'air entre dans nos poumons à chaque inspiration normale, la ventilation toale de notre corps et d'environ 8 litres à la minute. Cette quantité est susceptible d'augmenter de 8 à 10 fois en cas de mouvement ou d'exercice physique. Il arrive que certains athlètes ventillent 150 litres par minute !


Suivons le chemin de l’air qui pénètre dans notre corps.
Il entre par le nez ou par la bouche. Quand il entre par le nez, il est humidifié, réchauffé et filtré par les poils et le mucus, une substance visqueuse et humide qui piège les saletés. C’est pourquoi il est toujours préférable de respirer par le nez plutôt que par la bouche.

Une fois entré, l’air passe en partie dans le pharynx et en partie dans le larynx. Ces deux organes sont semés d’obstacles et de rétrécissements qui dosent la quantité d’air qui atteint les poumons à travers la trachée. La trachée est un long tube qui se divise en deux branches, les bronches, faisant ensuite de nombreuses ramifications pour donner les bronchioles. Au bout des bronchioles se trouvent les alvéoles pulmonaires, et c’est là que l’oxygène passe de l’air au sang.

Mais il ne faut pas oublier que la respiration, c’est aussi l’élimination du dioxyde de carbone. C’est également au niveau des alvéoles que le dioxyde de carbone contenu dans le sang veineux passe dans l’air qui sera expiré par le nez ou par la bouche.

Le Petit Savant Musulmant : http://www.lepetitsavant.com
Copy right 2002